Monthly Archives: March 2012

L’étude “Morphométrie des haches à talon de l’âge du Bronze ‐Etude de la variation spatiale des formes dans deux groupes typologiques. Implications sur la production et l’exportation” présentée au séminaire du réseau inter-MSH, Tours

Extraction du profil d’une hache

L’étude “Morphométrie des haches à talon de l’âge du Bronze ‐Etude de la variation spatiale des formes dans deux groupes typologiques. Implications sur la production et l’exportation.” par Fabrice Monna, A. Jebrane, M. Gabillot, R. Laffont, M. Specht, B. Bohard, E. Camizuli, C. Petit, C. Chateau, P. Alibert, vient d’être présentée au séminaire inter-MSH [pdf].

Dans ce travail, un lot de 629 haches à talon de l’âge du Bronze Moyen, appartenant aux groupes typologiques “Breton” et “Normand” a été traité selon une approche morphométrique utilisant les polynômes orthogonaux sur contours ouverts. A l’aide de procédures statistiques robustes, développées originellement pour mettre en évidence des individus aberrants, ces haches normandes et bretonnes peuvent être divisées en deux sous groupes: celles dont la forme fluctue raisonnablement autour de la forme standard (considérées comme conformes), et celles qui sont suffisamment éloignées de la forme standard pour être considérées comme non conformes. Read more »

L’étude “An orbital floating time scale of the Hauterivian/Barremian GSSP from a magnetic susceptibility signal (Río Argos, Spain)” par Martinez et al. publiée à Cretaceous Research

Mathieu Martinez sur un affleurement

L’étude “An orbital floating time scale of the Hauterivian/Barremian GSSP from a magnetic susceptibility signal (Río Argos, Spain)” par Martinez, M.; Pellenard, P.; Deconinck, J.-F.; Riquier, L.; Monna, F.; Boulila, S.; Moiroud, M.; Company, M. publiée à Cretaceous Research, 36, 106-115. [pdf]

Mathieu Martinez ([email protected]) au cours de son travail de thèse (dir. P. Pellenard & J.-F. Deconinck) propose de nouvelles durées à la transition Hauterivien – Barremien en utilisant des mesures haute résolution de la susceptibilité magnétique.

Cette étude consiste en une calibration orbitale de la section de Río Argos (Espagne), une coupe candidate au GSSP (Global boundary Stratotype Section and Points). L’analyse spectrale des variations de susceptibilité magnétique permet de reconnaitre l’influence de la precession, de l’obliquité et de l’eccentricité dans le message sédimentaire. De là, des durées minimum pour les biozones a ammonites sont proposées.