Monthly Archives: October 2012

L’article “High-resolution clay mineralogy as a proxy for orbital tuning: example of the Hauterivian-Barremian transition in the Betic Cordillera (SE Spain)” par Moiroud et al. publié à Sedimentary Geology

Mathieu Moiroud face au diffractomètre aux rayons X

pdfL’étude “High-resolution clay mineralogy as a proxy for orbital tuning: example of the Hauterivian-Barremian transition in the Betic Cordillera (SE Spain)” par Moiroud, M., Martinez, M., Deconinck, J.-F., Monna, F., Pellenard, P., Riquier, L., Company, M., publiée à Sedimentary Geology,  282, 336-346. [pdf]

Mathieu Moiroud ([email protected]), aujourd’hui en thèse au Laboratoire Biogéosciences, vient de publier  les résultats de son M2 effectué sous la direction de Pierre Pellenard et de Jean-François Deconinck. Cette nouvelle étude est complémentaire à celle publiée cette année par Mathieu Martinez,  (cf Martinez, et al., 2012), également en thèse au laboratoire Biogéosciences.

Il s’agit ici d’analyses spectrales opérées sur la coupe de Rio Argos, qui est candidate au GSSP. Les variables testées sont les rapports kaolinite/chlorite, kaolinite/illite, kaolinite/(I/S) et la concentration en carbonate de calcium. La composition en minéraux argileux s’avère intimement liée à la lithologie, et dérive des variations climatiques induites par les cycles astronomiques. La calibration orbitale permet de proposer des durées pour les zones à T. hugii et P. ohmi.  Read more »

Géochimie environnementale sur Radio Campus

Emission “Le microscope et la blouse”; photo L. Maillot

Ecouter sur Radio Campus l’émission “Le microscope et la blouse” intitulée “La géochimie et les truites au plomb!“, initialement diffusée le 10 octobre 2012: ici.

L’étude “Establishing archaeological prospectivity maps of ancient mines on the basis of EDA and fractal model applied to geochemical data” présentée à l’IGC 2012, Brisbane

Mine dans le Morvan

L’étude “Establishing archaeological prospectivity maps of ancient mines on the basis of EDA and fractal model applied to geochemical data” par F. Monna,  C. Gourault, E. Camizuli, R. Nedjai, G. Hamm, F. Cattin, B. Bohard, C. Petit, J.-P. Guillaumet, P. Alibert, présentée à l’IGC 2012, Brisbane. [ppt].

Projet “Identification et impact des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques et terrestres actuels”.

Résumé: The exploitation of the polymetallic ore deposits in the Morvan Massif (France) is now attested for the Iron Age by archaeological excavations. Several recent environmental studies have even suggested that mineral resources may have attracted populations as early as the Bronze Age. However, in a so vast (5000 km2) and woody region, it is very difficult to undertake systematic pedestrian prospection. This study aims to delineate geochemical anomalies from the background in order to target more specifically the areas where mineral substances are abundant, and hence to drastically restrain the size of the area to be prospected. Read more »

L’étude “Bioaccumulation of trace metals deriving from historical mining in wood mice (Apodemus sylvaticus)” présentée à la SETAC Asia/Pacific

Capture de micromammifères dans le Morvan, photo: E. Camizuli

L’étude “Bioaccumulation of trace metals deriving from historical mining in wood mice (Apodemus sylvaticus)” par E. Camizuli, F. Monna, R. Scheifler, C. Gourault, G. Hamm, R. Losno, C. Lachiche, G. Delivret, & P. Alibert présentée à la SETAC Asia/Pacific, 24-27 Septembre, Kamamuto, Japon. [pdf].

Projet “Identification et impact des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques et terrestres actuels”.

Résumé: In the past, when ores were exhausted, wastes were abandoned around mining and metallurgical areas. Today, this industrial history may have been forgotten by local inhabitants, so that mines are no longer considered dangerous. Yet ancient wastes still represent a threat, as long-term weathering leads to chronic emissions of pollutants, potentially reaching toxic levels of trace metals to wildlife. Read more »

Collecte de lichens en Australie autour d’une ancienne mine d’uranium (été 2012)

Ancien site minier de Rum Jungle

Voir le diaporama (ici).

Mission de terrain en Australie à Rum Jungle (Territoire du Nord) dans le cadre d’un projet de recherche visant à utiliser les lichens pour estimer l’impact de l’exploitation ancienne d’uranium sur l’environnement proche. Le site, fondé dans les années 50 puis fermé en 1971, a connu plusieurs campagnes de réhabilitation. Il est même devenu une zone de baignade réputée pour les habitants de Darwin (situé à environ 60 km au nord) du fait de l’absence de crocodiles. La forte radioactivité du site a finalement entraîné l’interdiction de l’accès au public. Aujourd’hui il existe plusieurs projets de reprise d’exploitation.
Des sols ont été également prélevés dans le cadre du projet “Dust from Patagonia” dirigé par Rémi Losno.