Author Archives: Fabrice Monna

Mission Loropéni 2017: deux films, un article dans le MOOK du CNRS – Carnets de Science -, et le diaporama

Carnets de Science et deux films diffusés sur France Info web

        

 

 

 

 

 

 

 

Vers le MOOK du CNRS, Carnets de Sciences: ici
Vers le 1er film de France Info WEB: ici
Vers le 2eme film de France Info WEB: ici
Vers le diaporama de la mission 2017: ici 

Nouvelle mission de terrain sur les ruines de Loropéni – Burkina Faso (co-resp. Rodrigue Guillon & Lassina Simporé). La fonction de ces ruines reste encore mal connue.  Le but du projet Lobi-Or-Fort  est d’apporter des éléments de réponses par une approche résolument pluridisciplinaire, alliant archéologie, géophysique, anthropologie, géochimie, et modélisation 3D.

L’article “La production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes : des relations complexes entre zones-ateliers interdépendantes” par Gabillot et al. publié dans Le Bronze Moyen et l’origine du Bronze Final.

La couverture de l’ouvrage qui vient de paraître

Téléchargez le pdf : ici.

L’article “La production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes : des relations complexes entre zones-ateliers interdépendantes” par Gabillot, M.; Wilczek, J. et Monna, F., vient d’être publié dans le volume: Le Bronze Moyen et l’origine du Bronze Final.

Cette contribution dirigée par Maréva Gabillot ([email protected]) propose de revisiter un modèle d’organisation sociale fondé sur l’existence d’une zone productrice où les objets retrouvés sont les plus nombreux et à partir de laquelle ils se diffusent selon un gradient plus ou moins naturel. Il s’agit d’une synthèse des travaux réalisés depuis environ huit ans sur la production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes, initiés par une équipe du laboratoire ArTeHiS à Dijon. La synthèse présentée est résolument pluridisciplinaire, mêlant chimie, géochimie, physique des matériaux, mathématiques, statistiques, analyse spatiale, orientée vers une interprétation archéologique globale.

Read more »

Diaporama de la mission Sibérie, Juillet 2017

Kourgane dans la vallée de Salbyk, Rep. de Khakassie)diapoVoir le diaporama ici.

Mission dans le sud de la Sibérie (République de Khakassie) avec Jérome Magail (Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco) et Yury Esin (Khakassian Research Institute for Language, Literature and History) à la découverte des vestiges préhistoriques de la steppe. L’objectif scientifique était de tester de nouvelles techniques d’acquisition de l’information archéologique pour mieux comprendre l’organisation des premières sociétés nomades. Les objets étudiés sont de toutes tailles, allant des pétroglyphes jusqu’aux imposantes structures funéraires. La documentation par photogrammétrie s’est avérée rapide et précise. Elle permet, pour la première fois, d’envisager des campagnes d’acquisition à très grande échelle, ce qui est un atout de taille pour la préservation de l’héritage culturel et la compréhension des interactions complexes entre les sociétés nomades.

 

L’article “Arsenic et vieilles parcelles. États et bilans géochimiques dans l’horizon de surface d’un NÉOLUVISOL de loess nu, avec ou sans apports de matières fertilisantes depuis 1928” par van Oort, F. et al., publié dans Etude et Gestion des Sols

Le dispositif des 42 parcelles installé à l’INRA de Versailles depuis 1928

Téléchargez le pdf : ici.

L’article “Arsenic et vieilles parcelles. États et bilans géochimiques dans l’horizon de surface d’un NÉOLUVISOL de loess nu, avec ou sans apports de matières fertilisantes depuis 1928.” par van Oort, F., Paradelo, R., Proix, N., Breuil, S., Delarue, G., Trouvé, A., Baize, D., Monna, F., Richard, A. vient d’être publié dans Étude et Gestion des Sols, 2017.  24, 99 – 126.

Folkert van Oort, INRA de Versailles ([email protected]) et ses collègues précisent l’impact des applications d’engrais et d’amendements depuis 1928 sur la composition géochimique de l’horizon de surface des sols du dispositif expérimental, dit des ’42 parcelles’. Les concentrations totales en 7 éléments majeurs et 13 éléments en trace ont été analysées sur des échantillons prélevés en 2014 dans l’ensemble des 42 parcelles. Elles sont comparées avec celles mesurées sur des échantillons d’archives des parcelles « témoins » de 1929, considérés comme représentatives de l’état initial. La variabilité des changements géochimiques et leur amplitude peuvent être estimées. L’ensemble fournit des indications sur les apports d’éléments majeurs et en trace avec les matières fertilisantes, ou par retombées atmosphériques, tandis que les pertes varient selon les conditions physicochimiques induites. Ce dispositif des ’42 parcelles’ est un outil exceptionnel pour étudier l’évolution des sols sur le long terme.

Read more »

L’article :”Perturbation vectors to evaluate air quality using lichens and bromeliads. A Brazilian case study” publié par Environmental Monitoring and Assessment

Vue depuis le Parque Nacional da Serra dos Órgãos

Téléchargez le pdf : ici.

L’article “Perturbation vectors to evaluate air quality using lichens and bromeliads. A Brazilian case study”  par Monna, F., Marques Jr., A.N., Guillon, R., Losno, R., Couette, S., Navarro, N., Dongarra, G., Tamburo, E., Varrica, D., Chateau, C., et Nepomuceno, F.O., vient d’être publié par Environmental Monitoring and Assessment, 2017, 189:566.

Les lichens et les broméliades sont des organismes épiphytes capables d’accumuler, par voie atmosphériques, les métaux bien au delà de leurs besoins physiologiques. Ils ont été utilisés ici pour caractériser quatre zonesdifféremment affectés par l’activité anthropique; toutes situées autour de Rio de Janeiro. L’originalité de ce travail consiste à traiter les données à l’aide d’un opérateur mathématique sous-employé: le vecteur perturbation qui traduit les changements en termes de composition chimique. Il appartient à une famille statistique appelée analyse compositionnelle (CoDA). Son application à un large spectre de problèmes géochimiques pourrait bien faciliter l’interprétation des nombreux résultats collectés.

Read more »

L’article “Lead isotopic fingerprint in human scalp hair: The case study of Iglesias mining district (Sardinia, Italy)” par Varrica et al., vient d’être publié dans Science of Total Environment

La mine de Monteponi en Sardaigne (megapolisomancy.org)

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Lead isotopic fingerprint in human scalp hair: The case study of Iglesias mining district (Sardinia, Italy)” par Varrica, D., Dongarrà, G., Alaimo, M.G., Monna, F., Losno, R., Sanna, E., De Giudici, G., Tamburo, E. vient d’être publié dans  Science of The Total Environment,  2018. 613–614, 456–461.

Daniela Varrica, Université de Palerme ([email protected]) et son équipe ont étudié l’impact sur les populations locales des nombreuses mines de Pb, Zn, Ag, Ba, etc. exploitées dès l’Antiquité dans le sud de la Sardaigne, notamment dans le district de Sulcis-Iglesiente. Les compositions isotopiques du Pb ont été mesurées dans les cheveux d’enfants vivants aux alentours des établissements miniers, et dans des sites exempts de toute minéralisation. Ces signatures isotopiques mettent en évidence un mélange complexe où des sources peu radiogéniques issues des minéralisations coexistent avec des sources plus radiogéniques provenant du bruit de fond régional. Sans surprise, le groupe d’enfants vivant aux alentours de Sulcis-Iglesiente est impacté de façon significative par l’activité extractive passée.

Read more »

L’article “Application de la photogrammétrie à la documentation de l’art rupestre, des chantiers de fouilles et du bâti” par Magail, J. et al. publié dans le Bulletin du Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco

Reconstitution virtuelle de la Stèle S10 de Ulaan Ushig – Mongolie

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Application de la photogrammétrie à la documentation de l’art rupestre, des chantiers de fouilles et du bâti” par Magail, J., Monna, F., Esin, Y., Wilczek, J., Yeruul-Erdene, C., Gantulga, J-O. (2017) vient dêtre publié par le  Bulletin Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco, n° 56, 69-92.

 Au cours de ses missions archéologiques sous la responsabilité de Jérome Magail, Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco ([email protected]), la modélisation 3D de plusieurs types d’objets a été testé. L’équipe a choisi la méthode photogrammétrique ‘Structure-from-Motion’ (SfM). La plupart des autres méthodes capables d’acquérir, à haute résolution, des objets et des paysages souvent complexes, sont très coûteuses et d’une portabilité difficile. En utilisant uniquement un appareil photo numérique de qualité grand public et une échelle sur le sol, l’utilisateur se déplace dans l’environnement, en prenant des photographies de la zone d’intérêt sous différents points de vue. Un logiciel spécialisé est ensuite utilisé pour reconstituer la géométrie des scènes. Des résultats obtenus sur l’art rupestre, des chantiers archéologiques et du bâti sont présentés. De telles données sont précieuses pour l’inventaire du patrimoine archéologique sur des terrains éloignés. Pour conclure, la production est comparée à celle obtenue à partir de la documentation archéologique classique.

Read more »

Le film “La forêt fragmentée”, produit par CNRS images posté sur le Journal du CNRS et LeMonde.fr

La forêt fragmentée sur le site LeMonde.fr

Voir l’ensemble du reportage sur le site de CNRS Images ici, ou sur le site LeMonde.fr ici.

Quel est l’impact de la fragmentation de la forêt sur la biodiversité des oiseaux ? Vaut-il mieux avoir des parcelles plus petites mais moins isolées ou bien l’inverse ? Un groupe de chercheurs a travaillé sur quatre sites des Caraïbes et de Guyane pour tenter de répondre à ces questions (texte CNRS Images). Ce reportage a été réalisé dans le cadre d’une mission organisée par le projet “Fragmentation et biological invasions” (resp. Stéphane Garnier, email: [email protected]) , réalisation: Fabrice Monna, Nicolas Baker, montage: Alexandra Ena, Nicolas Baker, et Fabrice Monna, Mixage: Thomas Huget, Rédacteur en chef: Nicolas Baker, producteur CNRS Images.

L’article “Productions en série vers 1500 avant notre ère…” par Gabillot et al. vient d’être publié par la Société Préhistorique Française.

Les échanges probables à l’âge du Bronze

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Productions en série vers 1500 avant notre ère – Des règles de fabrication au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes à la lumière d’une étude morphométrique” par  Gabillot, M., Monna, F., Alibert, P., Bohard,
B., Camizuli, E., Dommergues, C.-H., Dumontet, A., Forel, B., Gerber, S., Jebrane, A., Laffont, R.,  Navarro, N., Specht, M., et Chateau, C., vient d’être publié dans les Séances de la Société préhistorique française, 2017, 10, p. 19-31.

Parmi les productions métalliques connues de l’âge du Bronze en Europe, certaines sont considérées comme des productions en série et sont nommées comme telles. Il s’agit en particulier des lames de haches à talon du Bronze moyen au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, produites et utilisées massivement en Europe occidentale. L’article présenté ici résume plusieurs travaux entrepris sur ces haches, en appliquant une approche morphométrique.

Read more »

Le diaporama de la mission Montserrat – Aout 2015

_DSC7486

Stéphane Garnier et Bruno Faivre observent la zone

diapocnrs

Voir le diaporama ici.

Voir l’ensemble du reportage sur le site de CNRS Images ici.

L’objectif de la mission était d’évaluer l’impact de la fragmentation des forêts sur plusieurs espèces d’oiseaux forestiers. Souvent due aux activités anthropiques, cette fragmentation est impliquée dans le déclin, voire la disparition locale, de plusieurs espèces d’oiseaux de la zone Caraïbe. Dans le cas de l’île de Montserrat, il s’agit d’une fragmentation naturelle liée à l’activité volcanique. Cette mission était menée dans le cadre du programme “Fragmentation et biological invasions” (resp. Stéphane Garnier) conduit en Guyane française, en Guadeloupe, en Martinique et à Montserrat.

L’article “Impact of nickel mining in New Caledonia assessed by compositional data analysis of lichens” par Pasquet, C. et al., publié dans Springer Plus

_dsc5037

Camille Pasquet échantillonne un lichen aux environs de Poro, Nouvelle Calédonie

diapopdfVoir le diaporama de la mission 2012: ici.

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Impact of nickel mining in New Caledonia assessed by compositional data analysis of lichens” par Pasquet, C., Le Monier, P, Monna, F., Durlet, C., Brigaud, B., Losno, R., Chateau, C., Laporte-Magoni, C., Gunkel-Grillon,  P. vient d’être publié chez Springer Plus.

Camille Pasquet, étudiante en thèse en co-direction Dijon – Nouméa ([email protected]), a travaillé sur l’utilisation des lichens comme bioindicateurs de la pollution atmosphérique. L’activité minière et métallurgique en Nouvelle Calédonie génère en effet une grande quantité de poussières fortement enrichies en Co, Cr et Ni, qui sont susceptibles de contaminer durablement les écosystèmes. L’utilisation combinée des lichens et d’un traitement statistique adapté s’avère particulièrement puissante pour cerner rapidement et à faible coût les zones impactées…

Read more »

Le diaporama de la mission Mongolie, juillet 2015

Le site de Ulaan Uushig - Mongolie

Le site de Ulaan Uushig – Mongolie

diaposkechfab

Voir le diaporama de la mission ici.

Voir les modèles 3D manipulables sur Sketchfab: ici.

En Mongolie, on trouve de nombreuses roches gravées et plusieurs centaines de stèles ornées, dont certaines, dites “pierres à cerfs“, représentent des cervidés bondissants. Ces dernières appartiennent à l’art de la grande steppe du début du 1er millénaire avant notre ère et sont associées à des sépultures. Un groupe de recherche international et pluridisciplinaire (resp. Jérome Magail) cherche à comprendre la riche histoire du peuple de ces steppes. Il est composé d’archéologues, d’historiens de l’art, d’anthropologues, de géologues, de paléobotanistes, de morphométriciens….

La cité oubliée de Loropeni: Le film de Nicolas Baker sur Le Journal du CNRS et LeMonde.fr

La cite oubliee de Loropeni

La cité oubliée de Loropeni

video_icondiapoDécouvrez également l’ensemble du reportage photo sur la photothèque du CNRS en cliquant ici.

Nicolas Baker, réalisateur, et Joel Berton, preneur de son, sont venus sur le site classé de Loropéni – Burkina Faso – pour réaliser un reportage sur la mission archéologique interdisciplinaire de mai 2016. Celle-ci s’inscrit dans le projet Lobi-Or-Fort (resp: R. Guillon et L. Simporé) qui vise a déterminer la fonction des ruines; une question encore très débattue aujourd’hui. Le reportage, produit par CNRS IMAGES, est diffusé sur le Journal du CNRS et LeMonde.fr.

Read more »

Première photosphère (Photo 360°) du site de Loropéni, Burkina Faso

Cliquez sur la photo pour manipuler l’orientation. C’est mieux en plein écran!

L'équipe de fouille découvre la réalité virtuelle

L’équipe de fouille découvre la réalité virtuelle

photospherediaposkechfab

Voir le diaporama de la campagne 2016: ici.

Voir les modèles 3D manipulables sur Sketchfab: ici.

Nouvelle mission de terrain sur les ruines de Loropéni – Burkina Faso (co-resp. Rodrigue Guillon & Lassina Simporé). La fonction de ces ruines reste encore mal connue.  Le but du projet Lobi-Or-Fort  est d’apporter des éléments de réponses par une approche résolument pluridisciplinaire, alliant archéologie, géophysique, anthropologie, géochimie, et modélisation 3D. Un drone a été utilisé durant la mission 2016. Il a permis de construire de nombreuses orthophotographies, des modèles 3D et des photos 360° (photosphères) qui intègrent aujourd’hui une application en réalité virtuelle, développée pour le casque GEAR VR. En outre, une équipe de CNRS Images s’est jointe à l’équipe de fouilleurs pour réaliser un reportage vidéo qui sera diffusé prochainement sur le site web de CNRS IMAGES.

L’article “Alternative dry separation of PM10 from soils for characterization by kinetic extraction: example of New Caledonian mining soils” par Pasquet et al. publié par Environmental Science and Pollution Research

Camille Pasquet echantillonne un sol en Nouvelle Caledonie

Camille Pasquet echantillonne un sol en Nouvelle Caledonie

pdfTéléchargez le pdf ici.

L’article “Alternative dry separation of PM10 from soils for characterization by kinetic extraction: example of New Caledonian mining soils” par Pasquet, C.; Gunkel-Grillon, P.; Laporte-Magoni, C.; Serres, A.; Quiniou, T.; Rocca, F.; Monna, F.; Losno, R.; van Oort, F.; Chateau, C. vient d’être publié dans la revue Environmental Science and Pollution Research. [pdf]

Camille Pasquet, étudiante en thèse en co-direction Dijon – Nouméa ([email protected]) a mis au point une méthode simple et rapide permettant de séparer les plus fines particules contenues dans les sols afin de les analyser. Celles-ci ont une grande importance environnementale car l’érosion éolienne est susceptible de les remobiliser dans l’atmosphère. Les conséquences pour la santé publique peuvent être sévères si ces sols sont enrichis en métaux. C’est précisément le cas de certaines zones de Nouvelle Calédonie qui sont exploitées pour le nickel depuis plus d’un siècle…

Read more »