Tag Archives: Italie

L’article “Lead isotopic fingerprint in human scalp hair: The case study of Iglesias mining district (Sardinia, Italy)” par Varrica et al., vient d’être publié dans Science of Total Environment

La mine de Monteponi en Sardaigne (megapolisomancy.org)

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Lead isotopic fingerprint in human scalp hair: The case study of Iglesias mining district (Sardinia, Italy)” par Varrica, D., Dongarrà, G., Alaimo, M.G., Monna, F., Losno, R., Sanna, E., De Giudici, G., Tamburo, E. vient d’être publié dans  Science of The Total Environment,  2018. 613–614, 456–461.

Daniela Varrica, Université de Palerme ([email protected]) et son équipe ont étudié l’impact sur les populations locales des nombreuses mines de Pb, Zn, Ag, Ba, etc. exploitées dès l’Antiquité dans le sud de la Sardaigne, notamment dans le district de Sulcis-Iglesiente. Les compositions isotopiques du Pb ont été mesurées dans les cheveux d’enfants vivants aux alentours des établissements miniers, et dans des sites exempts de toute minéralisation. Ces signatures isotopiques mettent en évidence un mélange complexe où des sources peu radiogéniques issues des minéralisations coexistent avec des sources plus radiogéniques provenant du bruit de fond régional. Sans surprise, le groupe d’enfants vivant aux alentours de Sulcis-Iglesiente est impacté de façon significative par l’activité extractive passée.

Read more »

L’article “A new 40Ar/39Ar age from volcanic events in the Rosso Ammonitico Veronese as a tie-point for the Late Jurassic” par Pellenard et al. publiée à Geological Magazine

DSC_1603

Pierre Pellenard sur le terrain

pdfL’étude “A new 40Ar/39Ar age from volcanic events in the Rosso Ammonitico Veronese as a tie-point for the Late Jurassic” par P. Pellenard, S. Nomade, L. Martire, F. De Oliveira Ramalho, F. Monna, H. Guillou, vient d’être publiée à Geological Magazine, 150, 1136-1142 [pdf].

L’échelle des temps géologiques pour la fin du Jurassique est peu précise, en particulier parce que les datations obtenues par des méthodes radiométriques sont rares. Dans cet article, Pierre Pellenard ([email protected]) du laboratoire Biogéosciences utilise la méthode 40Ar/39Ar, appliquée à des niveaux de cendres volcaniques scellés dans l’enregistrement sédimentaire, ceci afin de contraindre chronologiquement l’Oxfordien.  Read more »