Tag Archives: mine

L’article “Impact of nickel mining in New Caledonia assessed by compositional data analysis of lichens” par Pasquet, C. et al., publié dans Springer Plus

_dsc5037

Camille Pasquet échantillonne un lichen aux environs de Poro, Nouvelle Calédonie

diapopdfVoir le diaporama de la mission 2012: ici.

Téléchargez le pdf: ici.

L’article “Impact of nickel mining in New Caledonia assessed by compositional data analysis of lichens” par Pasquet, C., Le Monier, P, Monna, F., Durlet, C., Brigaud, B., Losno, R., Chateau, C., Laporte-Magoni, C., Gunkel-Grillon,  P. vient d’être publié chez Springer Plus. [pdf à venir]

Camille Pasquet, étudiante en thèse en co-direction Dijon – Nouméa ([email protected]), a travaillé sur l’utilisation des lichens comme bioindicateurs de la pollution atmosphérique. L’activité minière et métallurgique en Nouvelle Calédonie génère en effet une grande quantité de poussières fortement enrichies en Co, Cr et Ni, qui sont susceptibles de contaminer durablement les écosystèmes. L’utilisation combinée des lichens et d’un traitement statistique adapté s’avère particulièrement puissante pour cerner rapidement et à faible coût les zones impactées…

Read more »

L’article “Alternative dry separation of PM10 from soils for characterization by kinetic extraction: example of New Caledonian mining soils” par Pasquet et al. accepté à Environmental Science and Pollution Research

Camille Pasquet echantillonne un sol en Nouvelle Caledonie

Camille Pasquet echantillonne un sol en Nouvelle Caledonie

pdfTéléchargez le pdf ici.

L’article “Alternative dry separation of PM10 from soils for characterization by kinetic extraction: example of New Caledonian mining soils” par Pasquet, C.; Gunkel-Grillon, P.; Laporte-Magoni, C.; Serres, A.; Quiniou, T.; Rocca, F.; Monna, F.; Losno, R.; van Oort, F.; Chateau, C. vient d’être publié dans la revue Environmental Science and Pollution Research. [pdf]

Camille Pasquet, étudiante en thèse en co-direction Dijon – Nouméa ([email protected]) a mis au point une méthode simple et rapide permettant de séparer les plus fines particules contenues dans les sols afin de les analyser. Celles-ci ont une grande importance environnementale car l’érosion éolienne est susceptible de les remobiliser dans l’atmosphère. Les conséquences pour la santé publique peuvent être sévères si ces sols sont enrichis en métaux. C’est précisément le cas de certaines zones de Nouvelle Calédonie qui sont exploitées pour le nickel depuis plus d’un siècle…

Read more »

Loropéni – Burkina Faso, Mai 2015

Le diaporama de la mission:

Un premier modèle 3D réalisé par photogrammétrie et une perche de 3m dans le Morvan lors de l’école de terrain des L3 STE

 

skechfabIl est bien connu que l’extraction minière, les procédés de concentration et de transformation du minerai en métal contribuent à la libération des métaux naturellement présents dans les roches en les rendant plus facilement biodisponibles. Le territoire du Parc Naturel Régional du Morvan recèle de nombreux sites miniers qui, bien qu’inexploités aujourd’hui, demeurent des sources potentielles d’éléments traces métalliques pour les environnements de surface. C’est donc aux alentours de Larochemillay que les étudiants en L3 Sciences de la Terre de l’Université de Bourgogne ont réalisé leur première journée dans le cadre de l’école de terrain en géologie qui se tient chaque année au printemps. Le but était de prospecter la zone afin d’identifier des anomalies géomorphologiques pouvant être mises en relation avec d’anciennes zones d’extraction, de transformation du métal, ou de charbonnage. Les cartes ainsi dressées doivent être comparées aux cartes de pollution établies par Estelle Camizuli (cf site) dans le cadre de son doctorat. 

Read more »

L’article “Impact des anciens sites miniers et métallurgiques sur les ecosystemes actuels -synthèse des principaux résultats” par Camizuli et al. vient d’être publié dans la collection EDYTEM

Mine abendonnée dans les Cévennes

Mine abandonnée dans les Cévennes

pdfL’article “Impact des anciens sites miniers et métallurgiques sur les ecosystemes actuels -synthèse des principaux résultats” par Camizuli E., Monna F., Alibert P., Beis P., Bermond A., Bohard B., Delivet G., Gourault C., Guillaumet J.P., Hamm G., Labanowski J., Lachiche C., Losno R., Pereira A., Petit C., Revelli P., Scheifler R., Oort F. van. vient d’être publié dans la collection EDYTEM,  n° 17, 85-98.

Le Morvan et les Cévennes sont des massifs protégés pour leurs paysages et leur biodiversité exceptionnels. Cependant ces régions ont été le lieu d’activités minières et métallurgiques dès la Protohistoire. De telles activités peuvent affecter les écosystèmes de manière durable. Il est donc important de les localiser, puis de quantifier leur impact sur la faune et la flore. C’est cette thématique qu’Estelle Camizuli (aujourd’hui en post-doc à l’EPHE, [email protected], https://ecamizuli.wordpress.com/) a poursuivi durant son doctorat à l’Université de Bourgogne (son manuscrit de doctorat est disponible ici: vol1, vol2). La présente synthèse propose une démarche pluridisciplinaire alliant archéologie, géochimie, écologie et écotoxicologie. L’application de méthodes statistiques empruntées à la prospection minière a permis de dresser des cartes de potentiel minier, afin de guider l’archéologue dans ses recherches de terrain. Des cartes de distribution spatiale des éléments traces métalliques ont été construites sur six sites (trois dans chaque parc). La biodisponibilité des éléments traces métalliques a été estimée à partir de l’étude de mulots, de truites et de mousses aquatiques, utilisées comme bioindicateurs. Une relation négative entre les indices de condition et la concentration en plomb dans les animaux, et dans certains cas une plus grande instabilité de développement a été mise en évidence, suggérant la présence d’effets délétères sur les organismes. L’impact des anciens sites miniers et métallurgiques est donc toujours décelable dans les écosystèmes actuels. Ces sites doivent être surveillés, notamment au sein des zones protégées supposées à tort exemptes de toutes contaminations anthropiques.

Le travail a été réalisé dans le cadre du projet :” Identification et impact des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques et terrestres actuels.” co-financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), le Conseil Régional de Bourgogne, l’Université de Bourgogne, le Parc national des Cévennes, l’Unité Mixte de Recherche 6298 ARTéHIS, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Centre Archéologique Européen du Mont Beuvray. Le programme a été activement  soutenu par le Parc naturel régional du Morvan.

Read more »

L’article “Metals and metalloids in hair samples of children living near the abandoned mine sites of Sulcis-Inglesiente (Sardinia,Italy)” par Varrica et al. publié par Environmental Research

Mine à Iglesias (Vottorio Besso, 1887)

Mine à Iglesias (Vottorio Besso, 1887)

pdf

L’article “Metals and metalloids in hair samples of children living near the abandoned mine sites of Sulcis-Inglesiente (Sardinia, Italy)” par Varrica, D., Tamburo, E., Milia, N., Vallascas, E., Cortimiglia, V., De Giudici, G., Dongarrà, G., Sanna, E., Monna, F. and Losno, R. vient d’être publié par Environmental Research, 34, 366–374.

Daniela Varrica, Université de Palerme ([email protected]) et son équipe ont étudié l’impact sur les populations locales des nombreuses mines de Pb, Zn, Ag, Ba, etc. exploitées  dans le sud de la Sardaigne depuis l’Antiquité. Les concentrations en 21 éléments chimiques ont été mesurées dans les cheveux de 144 enfants âgés de 11 à 13 ans, qui vivaient dans la région minéralisée de Iglesias, et sur l’île de Sant’Antioco où aucune exploitation minière n’a pris place. Des différences nettes concernant un grand nombre de polluants : Ag, Ba, Cd, Cr, Ni, Pb, Rb, Sb, U, V, et Zn ont été observées; les habitants d’Iglesias et des alentours étant, comme on pouvait s’y attendre, les plus exposés. Les métaux et métalloides issus des déchets miniers et des sols pollués sont inhalés sous forme de poussières, mais ils peuvent également intégrer les organismes par contact ou via la consommation d’eau et de nourriture notablement enrichies. De telles zones ne sont pas rares. Elles doivent faire l’objet d’une surveillance accrue afin d’évaluer précisément le risque qu’elles représentent en termes de santé publique.

Read more »

L’article “Impact of trace metals from past mining on the aquatic ecosystem: a multi-proxy approach in the Morvan (France)” par Camizuli et al. publié par Environmental Research

Estelle Camizuli et Karim Zmantar sur le terrain

Estelle Camizuli et Karim Zmantar sur le terrain

pdfL’article “Impact of trace metals from past mining on the aquatic ecosystem: a multi-proxy approach in the Morvan (France)” par Camizuli, E. Monna, F., Scheifler, R. Amiotte-Suchet, P., Losno, R., Beis, P., Bohard, B., Chateau, C.. Alibert, P. vient d’être publié à Environmental Research 134, 410–419.

Estelle Camizuli ([email protected]) a étudié durant son doctorat l’impact potentiel des métaux issus des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques actuels. L’étude a été menée à deux échelles: celle du Parc du Morvan dans un premier temps, puis sur trois petits bassins différemment affectés par  des activités minières anciennes, certaines datant de l’antiquité. Le traitement des analyses géochimiques effectuées par le BRGM révèle une bonne qualité des sédiments sur plus de 96% de la zone d’étude. Néanmoins, sur certains sites miniers, l’indice de qualité chute notablement. Les teneurs en éléments traces métalliques dans les mousses utilisées comme bioindicateurs y sont plus importantes. Les truites pêchées sur ces sites sont physiologiquement affectées, bien que l’impact des mines soit loin d’atteindre celui observé ponctuellement dans certaines zones minières des Cévennes. Ce type d’étude démontre tout l’intérêt  de surveiller attentivement les zones où des activités minières et métallurgiques ont pris place, plus particulièrement dans les espaces actuellement protégés qui sont souvent vus comme exempts de toutes contaminations anthropiques.

Read more »

Ecole de terrain en Géologie 2014

Les photos de la Géotraverse 2014

L’article “Tracking archaeological and historical mines using mineral prospectivity mapping” publié par Journal of Archaeological Science

Mine dans la forêt du Morvan

Mine dans la forêt du Morvan

pdfL’article “Tracking archaeological and historical mines using mineral prospectivity mapping” par Monna, F., Camizuli, E., Nedjai, R., Cattin, F., Petit, C., Guillaumet, J.-P., Jouffroy-Bapicot, I., Bohard, B., Chateau, C., Alibert, P. vient d’être publié par Journal of Archaeological Science. 49 (2014) 57-69. pdf.

Il s’agit d’un transfert de technologie depuis les techniques les plus récentes utilisées aujourd’hui en prospection minière vers le monde de l’archéologie. Le but est de restreindre considérablement la zone qui doit être prospectée par l’archéologue qui cherche à découvrir les mines exploitées par nos prédécesseurs. Pour cela, les analyses de sédiments de rivières effectuées dans le passé par le BRGM (http://sigminesfrance.brgm.fr/) sont mises à contribution. Deux types de traitements mathématiques ont été utilisés: l’Exploratory Data Analysis (EDA) et le modèle fractal. Combinés à un système d’information géographique, les résultats définissent des zones à forte prospectivité qui permettent à l’archéologue de guider ses recherches. Le gain de temps est appréciable puisqu’en prospectant seulement 15 à 20% de la zone, plus de 70% des structures sont découvertes.

Read more »

L’article “Impact of historical mining assessed in soils by kinetic extraction and lead isotopic ratios” par Camizuli et al. publié à Science of the Total Environement

Estelle Camizuli lors de l'échantillonnage dans le Morvan

Estelle Camizuli lors de l’échantillonnage dans le Morvan

pdfL’article “Impact of historical mining assessed in soils by kinetic extraction and lead isotopic ratios.” par Camizuli, E., Monna, F., Bermond, A., Manouchehri, N., Besançon, S., Losno, R., van Oort, F., Labanowski, J., Pereira, A., Chateau, C., Alibert, P. est maintenant publié chez Science of the Total Environment. 472, 425-436 [pdf].

Estelle Camizuli ([email protected]) a étudié le devenir des métaux présents dans des sols pollués par des activités métallurgiques anciennes. La quantité totale de métal contenue dans un sol ne fournit que peu d’informations sur ses capacités de transfert vers les plantes et les animaux. Pourtant le devenir de ces métaux est une question de première importance pour une gestion de l’environnement sur le long terme. Estelle a donc appliqué une lourde procédure chimique basée sur l’extraction cinétique. Le constat est plutôt rassurant, tout au moins dans le Morvan: les métaux présents dans les sols pollués par nos prédécesseurs sont piégés et ne devraient pas affecter de façon trop drastique la faune et la flore.

Read more »

La vidéo et le diaporama de la mission de terrain “Desert peat in Jordan – Jordanie 2013″

Jordanie 203

diapovideo_iconVoir la vidéo et le diaporama ici.

Une semaine de terrain en Jordanie avec Claire Rambeau (responsable du projet) et une équipe de paléobotanistes de l’Université de Berne, Suisse. L’objectif était de carotter plusieurs zones humides situées près de Wadi Feynan, et plus particulièrement à proximité du site minier de Khirbat en-Nahas, qui est supposé correspondre aux légendaires mines du Roi Salomon.
Les analyses paléobotaniques et géochimiques qui seront effectuées sur cette carotte composée de matériel organique devraient permettre de reconstituer l’impact de l’homme sur son environnement à travers le temps, tant au niveau agricole que minier.

Jordanie 2013

La vidéo. En cas de problème, voici le lien YouTube: http://youtu.be/hGP6iKYmjMo

Le diaporama

L’étude “Ancient mining near the Bibracte oppidum and its nowadays impact on ecosystems: a multidisciplinary approach” présentée par Estelle Camizuli à l’HIMAT 2012

himajpgt

Estelle Camizuli à l’HIMAT (Photo F. Cattin)

pdfL’étude “Ancient mining near the Bibracte oppidum and its nowadays impact on ecosystems: a multidisciplinary approach” par E. Camizuli, F. Monna, I. Jouffroy-Bapicot, F. Cattin, R. Scheifler, C. Gourault, J.-P. Guillaumet, C. Petit, G. Hamm, R. Losno, J. Labanowski, F. van Oort, et Paul Alibert a été présentée à l’HIMAT 2012, Innsbruck [la présentation]

ABSTRACT: The Morvan Massif (Burgundy, France), nowadays a pristine-like protected area, was a major economic center during the Iron Age, as attested by the Bibracte oppidum, the largest settlement of the Aeduan Celtic tribe (ca. 180 BC–25 AD). Study of several peat archives enhanced computing of anthropogenic metal fluxes, generated by local mining and metallurgical activities. All activities led to broad forest clearances for energy. Such indirect indications suggest that metallurgy started as early as the Middle Bronze Age (ca. 1650 cal BC) and continued irregularly until the 20th century AD. Recently, an excavation near the oppidum provided direct clues of Iron Age mining activities. Read more »

La vidéo de la pêche électrique de Mai 2011 dans le Morvan

Capture de poissons par pêche électrique

Voir la vidéo et le diaporama (ici).

Deux jours avec le personnel du bureau d’étude AQUABIO pour collecter par pêche électrique des poissons dans trois cours d’eau du Morvan.  La campagne de terrain s’est effectuée dans le cadre du projet: “Impact des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques et terrestres actuels”. Le but est d’utiliser ces animaux comme bioaccumulateurs de la pollution métallique qui pourrait éventuellement être liée aux mines anciennes. Il s’agit d’une partie du travail de doctorat d’Estelle Camizuli ([email protected]).

Géochimie environnementale sur Radio Campus

Emission “Le microscope et la blouse”; photo L. Maillot

Ecouter sur Radio Campus l’émission “Le microscope et la blouse” intitulée “La géochimie et les truites au plomb!“, initialement diffusée le 10 octobre 2012: ici.