Tag Archives: artefact

L’article “La production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes : des relations complexes entre zones-ateliers interdépendantes” par Gabillot et al. publié dans Le Bronze Moyen et l’origine du Bronze Final.

La couverture de l’ouvrage qui vient de paraître

Téléchargez le pdf : ici.

L’article “La production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes : des relations complexes entre zones-ateliers interdépendantes” par Gabillot, M.; Wilczek, J. et Monna, F., vient d’être publié dans le volume: Le Bronze Moyen et l’origine du Bronze Final.

Cette contribution dirigée par Maréva Gabillot ([email protected]) propose de revisiter un modèle d’organisation sociale fondé sur l’existence d’une zone productrice où les objets retrouvés sont les plus nombreux et à partir de laquelle ils se diffusent selon un gradient plus ou moins naturel. Il s’agit d’une synthèse des travaux réalisés depuis environ huit ans sur la production métallique au Bronze moyen entre la Manche et les Alpes, initiés par une équipe du laboratoire ArTeHiS à Dijon. La synthèse présentée est résolument pluridisciplinaire, mêlant chimie, géochimie, physique des matériaux, mathématiques, statistiques, analyse spatiale, orientée vers une interprétation archéologique globale.

Read more »

L’article “Morphometrics of Second Iron Age ceramics – strengths, weaknesses, and comparison with traditional typology” par J. Wilczek, et al. publié par Journal of Archaeological Science

DSC_0119

Séance de travail. N. Navarro (à g.) et J. Wilczek (à d.)

pdfL’article “Morphometrics of Second Iron Age ceramics – strengths, weaknesses, and comparison with traditional typology” par Wilczek, J., Monna, F., Barral, P., Burlet, L., Chateau, C., et Navarro, N. vient d’être publié dans la revue Journal of Archaeological Science (2014), 50, 39-50.

Il s’agit d’une étude qui vise à combler le gap entre les développements récents en morphométrie, notamment en biologie, et les bénéfices que les archéologues pourraient en tirer pour produire des typologies efficaces et fiables. Le corpus choisi concerne les poteries celtes découvertes sur le site de Bibracte, situé sur le Mont Beuvray. Plusieurs approches ont été testées, à la fois sur contours ouverts (Discrete Cosine Transform) et sur contours fermés (Elliptic Fourier Analysis). Celles-ci sont couplées à différentes techniques de standardisation / normalisation. Les résultats sont concordants avec les typologies traditionnelles. Toutefois, ces méthodes permettent d’aborder les problèmes archéologiques de façon plus générale, et peuvent fournir des informations inédites sur les échanges matériels et culturels de nos prédécesseurs.

Read more »