L’article “Evolution of neodymium isotopic signature of seawater during the Late Cretaceous: Implications for intermediate and deep circulation” par Moiroud et al. publié dans Gondwana Research

Mathieu Moiroud dans le laboratoire Biogeosciences

Mathieu Moiroud dans le laboratoire Biogeosciences

pdfL'article "Evolution of neodymium isotopic signature of seawater during the Late Cretaceous: Implications for intermediate and deep circulation" par Moiroud, M.; Pucéat, E.; Donnadieu, Y.; Bayon, G.; Guiraud, M.; Voigt, S.; Deconinck, J.-F.; Monna, F. publié dans Gondwana Research [pdf]

Mathieu Moiroud vient de publier une série de résultats acquis durant son doctorat (lab. Boigéosciences, dir. E. Pucéat). Il s’agit de proposer un mode de circulation des océans au Crétacé. L'approche retenue utilise les compositions isotopiques en néodyme.

 

Read more »

Le clip “Fragments de Guyane” posté sur VIMEO

L’objectif de la mission en Guyane française était de réaliser un reportage photographique (financement CNRS IMAGES / Délégation Centre-EST du CNRS /Biogéosciences) dans le cadre du programme “Fragmentation and biological invasions” (resp. Stéphane Garnier, laboratoire Biogéosciences). Durant cette mission un reportage vidéo a également été réalisé. Il est visible sur VIMEO.

Il s’agissait pour l’équipe de chercheurs d’évaluer spécifiquement l’impact de la fragmentation des forêts sur plusieurs espèces d’oiseaux, plus ou moins spécialistes de l’habitat forestier. Un intérêt particulier est porté sur leur diversité génétique, la qualité phénotypique des oiseaux (morphologie, couleur, immunologie), et les interactions avec leurs parasites. Ce projet est conduit sur 4 territoires : Guyane française, Guadeloupe, Martinique, et Montserrat (voir le site dédié au programme pour plus d’informations).

Portfolio “Forêts morcelées, oiseaux menacés” dans le Journal du CNRS – version papier”

Porfolio dans le Jounal du CNRS

Portfolio dans le Journal du CNRS

pdfcnrsjournal

cnrsdiapo

Le CNRS vient de publier sous forme papier ou web le reportage photographique (co-financement CNRS IMAGES / Délégation Centre-EST du CNRS/Biogéosciences) réalisé dans le cadre du programme “Fragmentation and biological invasions” (resp. Stéphane Garnier, laboratoire Biogéosciences).

Forêts morcelées, oiseaux menacés, en version portfolio papier dans le journal du CNRS.

Forêts morcelées, oiseaux menacés, en version étendue web dans le journal du CNRS.

La Guyane à vol d’oiseau, en version web dans le journal du CNRS.

L’article “Unsupervised model-based clustering for typological classification of Middle Bronze Age flanged axes” par J. Wilczek et al. publié dans Journal of Archaological Science : Reports

photo2

Maréva Gabillot et Josef Wilczek examinent la documentation archéologique

pdfL’article “Unsupervised model-based clustering for typological classification of Middle Bronze Age flanged axes” par J. Wilczek, F. Monna, M. Gabillot, N. Navarro, L. Rusch, C. Chateau (2015) vient d’être publié dans Journal of Archaeological Science : Reports. [pdf]

Josef Wilczek ([email protected]) vient de publier une série de résultats acquis durant son doctorat. Il s’agit de proposer une méthode de classification automatique pour les haches à rebord datant de l’Age du Bronze Moyen, qui jusque là était traitées en seulement deux groupes génériques le groupe atlantique et le groupe oriental. L’application des techniques les plus récentes de morphométrie géométrique permet d’isoler six groupes de formes. Ces derniers sont validés spatialement grâce une analyse spatiale entreprise sur le lieu de découverte des objets.

Read more »

Le diaporama de la mission Sud Maroc, Avril 2015

Pétroglyphes aux alentours de Icht, non loin de la frontière algérienne

Pétroglyphes à tête d’éléphant non loin de la frontière algérienne

skechfabdiapo

Voir le diaporama ici

Dix jours de terrain près d’Agadir et au sud marocain en compagnie de Lhoussaine Bouchaou, Moussa Masrour, et Hassane Beraaouz (Université d’Agadir). L’objectif était triple: formation des étudiants en Master et en doctorat aux techniques de photogrammétrie, modélisation des traces de dinosaures sur la plage d’Anza, près d’Agadir et évaluation des techniques de modélisations 3D appliquées aux pétroglyphes pour le dessin automatique et la conservation du patrimoine.

Le diaporama de la mission Loropéni – Burkina Faso 2015

L'équipe de fouille dans l'enceinte de Loropéni

L’équipe de fouille dans l’enceinte de Loropéni

skechfabdiapo

Voir le diaporama ici

Les ruines de Loropéni– Burkina Faso, dont les niveaux les plus anciens à ce jour datent du 11e siècle, ont été, en 2009, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Leur fonction reste encore mal connue. De nombreuses mines d’or ont pourtant été exploitées tout au long du dernier millénaire dans la région. Les ruines se situant sur un axe majeur d’échanges commerciaux, on peut supposer que Loropéni ait joué un rôle majeur dans le commerce de l’or. Le but du projet Lobi-Or-Fort (responsable Rodrigue Guillon – [email protected]) est d’apporter des éléments de réponses par une approche résolument pluridisciplinaire, alliant archéologie, géophysique, anthropologie, géochimie, et modélisation 3D.

L’article “Quantifying cereal-reaping microwear on flint tools: an experimental approach” par Linton et al. accepté à Archaeometry

Jimmy Linton observant un silex

Jimmy Linton observant un silex

L'article "Quantifying cereal-reaping microwear on flint tools: an experimental approach" par Linton, J.; Monna, F., Sestier, C. et Martineau, R. vient d'être accepté pour publication par la revue Archaeometry.

Jimmy Linton ([email protected]), aujourd'hui sous contrat postdoctoral en Belgique, vient de publier une série de résultats acquis durant son doctorat. Il s'agissait d'identifier, de quantifier et de comprendre l'origine des traces laissées par les récoltes de céréales sur les lames en silex datant du néolithique. Une approche expérimentale a été privilégiée par Jimmy Linton: des lames ont été taillées puis utilisées en conditions contrôlées (temps d'utilisation, et quantité de céréales récoltées). L’extension du poli sur la lame est un bon descripteur de l'intensité de travail fourni. Sa validité peut être statistiquement testée.

 

Read more »

Le clip “Modélisation 3D par photogrammétrie” pour le Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco

Mongolievideo_iconVoir le clip ici.

Présentation simplifiée du workflow photogrammétrique. L’exemple choisi est celui des stèles de la culture Okunev qui a pris place durant la seconde moité du 3e millénaire et le début du 2e millénaire avant notre ère, dans le bassin de Minusinsk, situé dans la partie Nord-Est de l’Asie Centrale. Ce travail est effectué dans le cadre d’un projet mené par Jérome Magail, Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco.

Ecole de terrain en géologie, Avril – Mai 2015

Emmanuelle Vennin et Jean-François Buoncristiani sur un affleurement avec les étudiants en L3STE

Emmanuelle Vennin et Jean-François Buoncristiani sur un affleurement avec les étudiants en L3STE

diapoVoir le diaporama ici. Voir le diaporama de J.F. Buoncristiani ici.

Comme chaque année, les étudiants en L3 Sciences de la Terre et de l’Environnement de l’Université de Bourgogne ont suivi une école de terrain pour un total d’une semaine. Ce stage les a amené à découvrir les exploitations minières du Morvan, les formations sédimentaires du Jura, la tectonique alpine et les formations glaciaires aux alentours de Chamonix…

Premier modèle 3D et diaporama de la mission au Louvre sur les foies divinatoires mésopotamiens

diaposkechfabVoir le diaporama ici ou l’ensemble des modèles ici.

En Mésopotamie, le foie était considéré comme l’organe de la pensée. Il servait également à prédire l’avenir. Le Louvre possède une riche collection composée de 16 maquettes de foies de moutons découverts sur le site de Mari dans les années 1930 par A. Parrot. Ils datent du XIX – XVIIIe siècle av. J.-C. Julien Curie ([email protected])  vient de lancer un projet en collaboration avec le Louvre (Mahmoud Alassi & Ariane Thomas) visant à examiner les éventuelles liaisons entre les présages inscrits en langage cunéiforme et la morphologie des organes. Josef Wilczek (doctorant en co-tutelle Dijon – Brno, [email protected]) et moi-même sommes allés au Louvre un mardi, jour de fermeture au public, pour réaliser des modèles 3D de ces foies par photogrammétrie. Pour plus d’informations: http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/maquette-de-foie-divinatoire.

Un premier modèle 3D réalisé par photogrammétrie et une perche de 3m dans le Morvan lors de l’école de terrain des L3 STE

 

skechfabIl est bien connu que l’extraction minière, les procédés de concentration et de transformation du minerai en métal contribuent à la libération des métaux naturellement présents dans les roches en les rendant plus facilement biodisponibles. Le territoire du Parc Naturel Régional du Morvan recèle de nombreux sites miniers qui, bien qu’inexploités aujourd’hui, demeurent des sources potentielles d’éléments traces métalliques pour les environnements de surface. C’est donc aux alentours de Larochemillay que les étudiants en L3 Sciences de la Terre de l’Université de Bourgogne ont réalisé leur première journée dans le cadre de l’école de terrain en géologie qui se tient chaque année au printemps. Le but était de prospecter la zone afin d’identifier des anomalies géomorphologiques pouvant être mises en relation avec d’anciennes zones d’extraction, de transformation du métal, ou de charbonnage. Les cartes ainsi dressées doivent être comparées aux cartes de pollution établies par Estelle Camizuli (cf site) dans le cadre de son doctorat. 

Read more »

Le diaporama de la mission Guyane 2014

Stéphane Garnier et Bruno Faivre libèrent un oiseau capturé dans les filets.

Stéphane Garnier et Bruno Faivre libèrent un oiseau capturé dans les filets en Guyane.

cnrs

diapocnrsjournal

 

 

Voir une sélection de photographies ici, un diaporama sur le site du Journal du CNRS, ou l’ensemble des clichés sur CNRS hebdo n°309,  CNRS IMAGES.

La Guyane possède une biodiversité très riche. L’objectif de la mission était de réaliser un reportage photographique en Guyane française (financement CNRS IMAGES / Délégation Centre-EST du CNRS /Biogéosciences) dans le cadre du programme “Fragmentation and biological invasions” (resp. Stéphane Garnier, laboratoire Biogéosciences). Il s’agit pour l’équipe de chercheurs d’évaluer spécifiquement l’impact de la fragmentation des forêts sur plusieurs espèces d’oiseaux, plus ou moins spécialistes de l’habitat forestier. Un intérêt particulier est porté sur leur diversité génétique, la qualité phénotypique des oiseaux (morphologie, couleur, immunologie), et les interactions avec leurs parasites. Ce projet est conduit sur 4 territoires : Guyane française, Guadeloupe, Martinique, et Montserrat (voir le site dédié au programme pour plus d’informations).

L’article ” Inverse modeling of past lead atmospheric deposition in South Greenland” par Massa et al. vient d’être publié dans Atmospheric Environment

Charly Massa sort du camp, situé sur le bord d'un fjord

Charly Massa sort du camp, situé sur le bord d’un fjord

pdfdiapo

L’article “Inverse modeling of past lead atmospheric deposition in South Greenland.” par Massa, C., Monna, F., Bichet, V., Gauthier, E., Losno, R., Richard, H., vient d’être publié dans  Atmospheric Environment. 105, 121-129. [pdf], voir le diaporama de la mission ici.

Charly Massa ([email protected]), aujourd’hui en post-doc à la Lehigh University, Bethlehem, USA, continue de publier les résultats acquis au cours de son doctorat réalisé à l’Université de Franche-Comté. Le présent travail concerne l’enregistrement géochimique contenu dans une carotte de sédiment prélevée dans le lac d’Igaliku, Groenland. Plomb, aluminium et compositions isotopiques en plomb ont été mesurés dans cette carotte. Les résultats sont comparés à ceux obtenus par Shotyk et al. (2003) dans une tourbière située à Tasiusaq. L’originalité de ce travail est d’appliquer un modèle inverse à ces enregistrements, sachant que si les flux sont a priori inconnus, l’histoire de la pollution est plutôt bien contrainte à l’échelle continentale. Ce type de modélisation permet alors de remonter à l’information concernant l’histoire des dépôts atmosphériques d’origine anthropique pour des lieux aussi lointains que le Groenland.

Read more »

L’article “Characterisation and distribution of deposited trace elements transported long and intermediate distances in northeastern France using Sphagnum peatlands as a sentinel ecosystem.” par Meyer C. et al. vient d’être publié dans Atmospheric Environment.

021

Sphaignes échantillonnées dans le Morvan

pdfL’article “Characterisation and distribution of deposited trace elements transported long and intermediate distances in northeastern France using Sphagnum peatlands as a sentinel ecosystem.” par Meyer, C., Diaz-de-Quijano, M., Monna, F., Franchi, M., Toussaint, M.-L., Gilbert, D., Bernard, N. (2015) vient d’être publié dans Atmospheric Environment, 101, 286-293. [pdf]

Caroline Meyer ([email protected]) et Maria Diaz de Quijano ([email protected]), toutes deux en post-doc à l’Université de Franche-Comté, ont réalisé dans le cadre du programme PRIMEQUAL-µPOLAIR (responsable Nadine Bernard) une étude visant à caractériser les transports de polluants à longue distance dans le quart Nord-Est de la France. Des plantes, ici des mousses de l’espèce Sphagnum capillifolium, ont été utilisées comme organismes bioaccumulateurs. Plusieurs éléments chimiques ont été mesurés dans ces échantillons. Grâce à un traitement statistique adéquat, un indice synthétique de la pollution est extrait, ce qui facilite grandement l’interprétation des données.

Read more »

L’article “Impact des anciens sites miniers et métallurgiques sur les ecosystemes actuels -synthèse des principaux résultats” par Camizuli et al. vient d’être publié dans la collection EDYTEM

Mine abendonnée dans les Cévennes

Mine abandonnée dans les Cévennes

pdfL’article “Impact des anciens sites miniers et métallurgiques sur les ecosystemes actuels -synthèse des principaux résultats” par Camizuli E., Monna F., Alibert P., Beis P., Bermond A., Bohard B., Delivet G., Gourault C., Guillaumet J.P., Hamm G., Labanowski J., Lachiche C., Losno R., Pereira A., Petit C., Revelli P., Scheifler R., Oort F. van. vient d’être publié dans la collection EDYTEM,  n° 17, 85-98.

Le Morvan et les Cévennes sont des massifs protégés pour leurs paysages et leur biodiversité exceptionnels. Cependant ces régions ont été le lieu d’activités minières et métallurgiques dès la Protohistoire. De telles activités peuvent affecter les écosystèmes de manière durable. Il est donc important de les localiser, puis de quantifier leur impact sur la faune et la flore. C’est cette thématique qu’Estelle Camizuli (aujourd’hui en post-doc à l’EPHE, [email protected], https://ecamizuli.wordpress.com/) a poursuivi durant son doctorat à l’Université de Bourgogne (son manuscrit de doctorat est disponible ici: vol1, vol2). La présente synthèse propose une démarche pluridisciplinaire alliant archéologie, géochimie, écologie et écotoxicologie. L’application de méthodes statistiques empruntées à la prospection minière a permis de dresser des cartes de potentiel minier, afin de guider l’archéologue dans ses recherches de terrain. Des cartes de distribution spatiale des éléments traces métalliques ont été construites sur six sites (trois dans chaque parc). La biodisponibilité des éléments traces métalliques a été estimée à partir de l’étude de mulots, de truites et de mousses aquatiques, utilisées comme bioindicateurs. Une relation négative entre les indices de condition et la concentration en plomb dans les animaux, et dans certains cas une plus grande instabilité de développement a été mise en évidence, suggérant la présence d’effets délétères sur les organismes. L’impact des anciens sites miniers et métallurgiques est donc toujours décelable dans les écosystèmes actuels. Ces sites doivent être surveillés, notamment au sein des zones protégées supposées à tort exemptes de toutes contaminations anthropiques.

Le travail a été réalisé dans le cadre du projet :” Identification et impact des sites miniers abandonnés sur les écosystèmes aquatiques et terrestres actuels.” co-financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), le Conseil Régional de Bourgogne, l’Université de Bourgogne, le Parc national des Cévennes, l’Unité Mixte de Recherche 6298 ARTéHIS, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Centre Archéologique Européen du Mont Beuvray. Le programme a été activement  soutenu par le Parc naturel régional du Morvan.

Read more »